Comment les comment les enseignes de grande distribution s'adaptent

 

Faire ses courses n’aura jamais été aussi difficile qu’en ces temps de confinement. Face à cette situation exceptionnelle, les enseignes de grande distribution se mobilisent pour mieux servir les français. Dernière mesure en date : les drives

 

Faire ses courses depuis la maison

À la suite des magasins de bricolage, Boulanger, Darty et Fnac se sont mis également aux drives. Parmi les différentes mesures de confinement prises par les autorités ont notamment entraîné la fermeture temporaire des enseignes de high tech, d’électroménagers et de culture depuis le 17 mars dernier. Et pourtant en toute logique, c’est durant cette période où tout le monde est confiné chez lui que tous ces appareils électroniques et électroménagers qui meublent le quotidien seront les plus sollicités. Difficile en effet d’imaginer la suite du confinement avec une télé qui a rendue l’âme, un mixeur ou une plaque à induction qui ne fonctionne. C’est justement la raison qui a poussé ces grandes enseignes chercher un moyen d’assurer leurs services malgré le confinement grâce à la mise en place de drives.

Les drives introduisent un système de « click and collect » qui permet à n’importe qui de commander le nécessaire dont il a besoin, pour ensuite venir le chercher au magasin proche de chez lui. Au niveau du groupe Fnac-Darty par exemple, la commande se fait via une plateforme en ligne où les différents articles disponibles sont catalogués et le retrait a lieu uniquement au lendemain matin. Dans une interview accordée au Parisien, le directeur d’exploitation du groupe explique que l’idée derrière la mise en place de ce système est de se doter de moyens permettant de répondre aux besoins les plus urgents. Il a également indiqué ce système est également un moyen de se préparer à l’après confinement alors que les mesures de distanciation sociales seront toujours recommandées.