Enfants dans les magasins ?

 

Afin de gérer au mieux la crise sanitaire actuelle, plusieurs mesures de sécurité ont été prises. De mesures de confinement aux nettoyages réguliers des mains, tout est pris en compte. Toutefois, le confinement demande à ce que des courses soient effectuées de temps en temps afin de se réapprovisionner. En France, un nouveau problème dû à la crise a été rapporté. Il s’agit de l'interdiction d’accès des supermarchés aux enfants ou toute personne accompagnée d’un enfant.

 

Une interdiction qui va à l’encontre des droits de l’enfant

Depuis quelques jours, plusieurs plaintes ont pu être observées sur les réseaux sociaux sur le fait que certains supermarchés refusent leur accès aux enfants. Interdiction prise selon eux, car les enfants pourraient être des porteurs sains de la maladie et ainsi représenter un danger pour leurs autres clients. À cet effet, le mercredi dernier, le DDD a annoncé que cette interdiction est à l'encontre des droits de l’enfant. Il rappelle en plus que cette dernière n’appartient pas aux mesures restrictives prises par le gouvernement afin d’aider à lutter contre la propagation du coronavirus.

 

Un grand non à l’interdiction des enfants dans les supermarchés

Les supermarchés n’ont pas le droit d’interdire leur accès aux enfants ou toute personne accompagnée d’un enfant, spécialement les magasins d’alimentation. Ils ne peuvent d’ailleurs pas demander aux parents de laisser leurs enfants à l’entrée ou sous la garde d’un vigile. Cela va à l’encontre des droits des enfants et ne fait pas partie des mesures de sécurité mise en place.